Stagiaire chez ORO

La vie d’étudiante ce n’est pas toujours facile. Pas facile dis-je, parfois c’est même assez difficile. Mais lorsqu’est venu le temps de troquer manuels de cours et pantoufles pour chausser mes petits souliers vernis de stagiaire, alors j’ai tout de suite vu que le dur travail des derniers mois était justifié.

Lors de mon stage à la clinique ORO, j’ai d’abord trouvé un accueil convivial et chaleureux, comme on en trouve rarement. Dans cette belle maison au charme indiscutable, j’ai découvert un petit salon douillet, des cafés délicieux, mais surtout une équipe hors du commun que j’ai aussitôt appréciée. Le travail acharné du personnel administratif, des professionnels de la santé et des professionnels en éducation se fait ici en toute complémentarité pour offrir le meilleur des services à leurs clients. La doctrine de l’établissement est d’ailleurs d’encadrer les clients et leur famille tout en les laissant s’épanouir à leur propre rythme.

C’est aussi la façon de faire de Marie-Josée Lapointe, orthophoniste et directrice de la clinique ORO. En tant que superviseure de stage elle a su me mettre à l’aise avec sa grande flexibilité et sa confiance. Cela m’a permis de grandir comme professionnelle et d’apprendre le comment être et le comment faire d’une orthophoniste. J’ai pu côtoyer des clients motivés et travaillants qui m’ont inspirée moi aussi à donner le meilleur de moi-même lors de nos sessions de thérapie. La place privilégiée que j’ai eue auprès de ces enfants et de leurs parents m’a fait prendre conscience davantage encore de l’impact de l’interdépendance d’une relation thérapeutique sur la réussite des objectifs en orthophonie. C’est-à-dire qu’en collaborant, nous avançons ensemble vers un but commun et que chacun, orthophoniste et client, a son bout de chemin à parcourir.

Enfin, j’ai entrevu le volet interprofessionnel qui se développe peu à peu à la clinique et qui distingue l’établissement parmi d’autres. Cette expertise commune et le partenariat dont témoignent l’ergothérapeute, la psychothérapeute, l’orthopédagogue et l’orthophoniste m’ont convaincue ,si je ne l’étais pas déjà , du besoin de cette complicité entre les professions pour parvenir à l’irréalisable ou presque.

Pour conclure, j’aimerais remercier les clients de la clinique ORO qui m’ont fait confiance ainsi que Marie-Josée pour son support, son encadrement et ses bons conseils tout au long de mon stage. Ce fut un plaisir d’être stagiaire à la clinique et de parcourir ces 6 dernières semaines
avec vous. J’en ressors plus assurée encore d’avoir choisi une profession qui ne cessera de m’épater et de me mettre au défi.